Home

Début de l'implantation de la haie de 120M

 

 

Sur un coté, j'ai 120M de clôture avec vue direct chez le voisin. Après avoir tester le kit Haie fleurie mellifère en kit de 10 arbustes chez mon père en automne 2015, je regarde pour implanter le même type de haie.

 

 

Voilà ce que j'ai en tête sur ce dessin :

 

 

 

Au final je vais implanter ma haie à 1M50 de la clôture histoire d'avoir de l'espace. Cette bande réservé à des fleurs « engrais vert » style Phacelia et Moutarde blanche, servira de de zone de zone libre pour les insectes. D'autres fleurs peuvent venir s'ajouter histoire d'augmenter la variété. Pas de passage de tondeuse, ces fleurs seront monté en graines. Puis à la fin de l'été elles seront coupées et suspendu afin de collecter les gaines pour l'année d'après. Les tiges séchés serviront de paillage pour le potagé. En sachant que la moutarde attire les limaces.

 

 

En 2015, quand on a implanter la haie de mon père :

 

 

 

Comme vous pouvez le voir la vieille technique du labour avait été utilisé. Mon père à sortie son micro tracteur, et a fait 2 passages. Ah les habitudes barbares ont la vie dur !

 

 

Mais pas de ça chez moi, en plus j'ai le temps pas de plantation d'arbustes avant l'automne 2016.
Oui mais j'ai 1 kg de graines de Phacelia et un 1 kg de graine de Moutarde blanche. De plus j'ai acheté en préventif 500 litres de terreau premier prix, à 2€45 le sac de 50 L faut pas se priver.

 

 

Membres actifs du gang des récupérateurs de palette en milieu urbain, le bois pour faire une bordure de 7,5 cm n'est pas un souci. Car à l'usage j'ai remarqué que placer du paillage de manière uniforme n'est pas simple. Je compte donc prendre des lattes de palettes, maintenue par des piquets réalisés avec des branches mortes. Le but est d'avoir une jolie bande de terreau de 30cm de large.

 

Une grande jardinière quoi pour commencer à cultiver phacelia et moutarde blanche, histoire d'avoir un peu de matière à la fin de l'été.

 

 

Premier problème, comment de débarrasser de l'herbe qui occupent déjà les lieux…

 

Déjà première chance, mon beau père a récupérer de la tomette et la stocké pour un future usage. Rapidement quand je lui ai dit que je comptai me faire une allée avec des plaques de beton de 50*50cm il m'a proposé la tomette. Me voila donc à transférer et stocker ce beau présent.

 

Et bien ces 2 problèmes sont devenues une belle solution.

 

Étouffer l'herbe avec la tomette qui sera stocké sur l'herbe, et le vent ne pourra pas faire bouger la tomette aussi facilement qu'une bâche coûteuse bloqué avec les piquets.

 

 

Et voila mon fils le long de la route en tomette jaune….

 

 

Il claquera 3 fois des talons pour rentrer chez lui ce soir ;-)

 

 

La suite de l'aventure de ce petit chantier dimanche prochain à ma prochaine visite.