Home

Episode 2 de l'implantation de la haie de 120M

 

Après un passage rapide pour déposer un nouveau transport de tomette où nous avons ajouter une seconde couche pour bien masquer la lumière du soleil. Nous voici pour une autre après midi afin d'avancer ce chantier qui dois être terminé pour l'automne 2016. Regardez ce que nous avons fait de plus pour un coût dérisoire……

 

 

Déjà bonne chose après 15 jours l'herbe est jaune et je pense que nous pouvons passer à la suite. Déjà nous ajoutons notre cargaison de tomette à la suite du premier chemin sur l'herbe fraîche. Nous allons aussi déplacer les premières tomettes installé pour « désherbé » plus loin. Quand on a pas l'équipement le travail est plus laborieux, transporter les tomette dans des bacs plastiques même sur 12 mettre c'est pas drôle. La prochaine fois à la brouette à sera plus fun…

 

 

Petit zoom sur le désherbage à la tomette, vous voyez à gauche le bois de palette récupérer pour faire la bordure. Je vérifie bien la logo « HT » gravé en pyrotechnie sur la palette, le traitement à été réaliser en haute température, pas d'ajout de fongicide ni insecticide.

 

 

 

Pour fixer les planchettes de palette, j'ai retaillé des piquets avec le bois le plus abimé, je taille un bout à la hachette pour faire une pointe et mieux l'enfoncer en terre. Un piquet du double de la taille de la bordure semble suffisant pour la stabilité. Un piquet de chaque coté la bordure tient facilement.

 

 

 

Une autre bordure de l'autre coté, et nous avons l'équivalent d'une petite jadinière.

 

 Une couche de carton sur l'herbe jaune pour être certain que l'herbe va encore se décomposer le temps que le carton de dégrade. Un couche de terreau premier prix sur la moitier de l'épaisseur de la planchette, cela laissera quelques centimètre pour pouvoir placer le pailli plus tard.

 

En fin d'après midi nous avons planter dans le terreau un mélange de 3 graines, moutarde, phacélie et pavot. Nous avons arrosé. Le but est simple ne pas laisser le terreau à nue durant 4 mois. Ayant déjà les graines autant les planter, et une fois les fleurs monté en graines cela nous fera de quoi replanter au printemps. Ce qui n'a pas été malin c'est de faire un mélange, faire des plantation de chaque sur une longueur de 1 mettre aurait grandement facilité la récolte de graine. C'est ce qui sera fait par la suite.

Donc à ce stade nous avons 11M de plantation soit environ 3.85 M2 d'engrais vert qui vont pousser tranquillement. Et 13M de tomette désherbant qui feront à nouveau 13M de plantation… Courage plus que 96M à faire…

 

Regardons combien l'opération à coûté, j'ai utilisé 4 sacs de 50L de terreau premier prix à 2€45 soit 9,8€. Pour les graines cela fait 2 sacs de 1Kg pour la moutarde et la phacélie à 25€ le Kg. Les graines de pavot c'est de la récupération, il reste encore beaucoup de graines, largement de quoi faire toute la longueur. Soit un coût d'environ 60€ pour le moment.

Cela n'a pas été la seule activité de la journée puisque le matin des tuteurs ont été mis sur les arbustes de la haies de mon père. Tuteurs taillé dans du bois de récupèration encore une fois. En soirée nous avons arrosé les arbustes et étendu du pailli réaliser le matin. La haie est prête à passer l'été. Voilà qui me donne une idée sur la taille de ma haie dans un an même si elle n'est pas encore planté.

 

 

Quand je pense que ce Buddleia avait 15 cm en octobre 2015 et que maintenant il dépasse le mettre. Je pense que cette espèce va me donner du travail.

Dans 15 jours je vivrai l'épisode 3 de cette belle série, je pense que cette saison donne beaucoup de travail, puisque ça sera 13M de tomette à déplacer à nouveau. 13M de bois de palette à placer en bordure, 4 sacs de terreau à vider, semer et arroser à nouveau. Et peut-être 11M de pailli à placer pour aider la pousse de la première plantation. J'ai déjà les branches mortes de mes fruitiers récupéré au sol quand les orties ont été fauché. Le bois de pommier, cerisier sera mélangé à la tonte pour faire un pailli qui aura eu 4 mois pour commencer à se décomposé et mourir les arbustes.

A une prochaine pour la suite, have fun.